J-1

Échéance
15 juin 2021

Soutenir les projets créateurs à court terme d’emplois inclusifs dans les structures de l’insertion par l’activité économique I FDI 2021

  • Développement économique / production et consommation
    • Attractivité économique
    • Economie sociale et solidaire
    • Emploi
  • Solidarités / lien social
    • Cohésion sociale et inclusion
    • Egalité des chances
    • Handicap

Présentation générale

Description

Le FDI contribue ainsi à la pleine reconnaissance des SIAE tant en tant qu'acteur de la lutte contre le chômage de longue durée, préparant l'employabilité et les compétences des personnes en difficulté d'accès sur le marché du travail, qu'acteur économique des territoires et filières, partenaire des entreprises, proposant des produits et prestations compétitifs et attractifs.

Dans ce cadre, le budget dédié au FDI est porté en 2021 à 150 M€ dans l'objectif de créer 30 000 emplois supplémentaires, dont au moins 10 000 en 2021. Une enveloppe supplémentaire de 12,5M€ est dédiée aux projets de mobilité solidaire.

Destiné à créer un effet levier en complément d'autres financements, le soutien du FDI à de nouveaux projets, de développement, d'investissement ou encore de professionnalisation, doit confirmer la trajectoire de croissance fixée par le Pacte d'ambition pour l'IAE, dont la mise en œuvre se poursuit.



Bénéficiaires de l'aide

Associations, Entreprises privées

Zone géographique couverte par l'aide

France

Critères d'éligibilité

Dispositif applicable pour un projet

Mise en œuvre / réalisation, Usage / valorisation

Autres critères d'éligibilité

  • Le nombre d'emplois créés. A ce titre, le montant de la subvention par emploi créé sera apprécié par les services instructeurs, et rapporté à l'ensemble des projets déposés au niveau local, en tenant compte de leurs caractéristiques (notamment le type de structure : ACI, AI, EI, EITI, ETTI, etc...) ;
  • la rapidité de mise en œuvre du projet avec un impact emploi dès 2021 pour au moins 20% de l'objectif emploi visé
la robustesse du modèle économique du projet (viabilité du projet, nombre et montant des cofinancements notamment, sinon de l'autofinancement, diversification des clients et de l'activité, compétitivité des tarifications proposées) de même que la solidité du mandataire/consortium...;
  • la qualité du projet social : la construction de parcours vers l'emploi durable, la capacité de sourcing partenariats avec des entreprises « classiques », les efforts de formation...

Aller plus loin

🔔 Ne manquez plus aucun dispositif et recevez les dernières aides en rapport avec votre recherche !
Créer une alerte